Des vêtements de sport à la boulangerie

Rédigé par Alex D’Anjou, publié le 8 mars 2019

Rédigé par Alex D’Anjou, publié le 8 mars 2019

Qu’est-ce qui a poussé Evelyn Trempe, co-fondatrice des compagnies de vêtements Orage, Paradoxe et Lolë, à se lancer en boulangerie ?

Entrepreneure dans l’âme, Evelyn est passionnée par le développement de produit. « Étant co-fondatrice de la marque Lolë, mon désir a été et sera toujours derrière le bien-être des gens. À travers les produits Lolë, j’avais l’ambition de faire en sorte que les femmes se sentent belles autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. »

L’Amour du Pain est une industrie très différente de celui des vêtements de sport, Evelyn voulait donc se lancer dans quelque chose de nouveau, tout en ayant comme priorité le bonheur de ses clients! 

Pourquoi la boulangerie ?

« J’ai été charmée par les boulangers de l’Amour du Pain. Ce sont des passionnés du pain qui sont de surcroît énormément talentueux. Ils sont vraiment beaux à voir travailler! Ils me répètent sans cesse que c’est de la farine qui coule dans leurs veines. De plus, le métier de boulanger est dans ma famille depuis longtemps. Mon arrière grand-père, mon grand-père et mon père (pendant un certain temps) étaient boulangers. Ce qui est quand même un drôle d’adon! C’est pourquoi j’aimerais faire redécouvrir le métier de boulanger aux québécois. »

En tant qu’entrepreneure, son but ultime est de réinventer les espaces de la boulangerie, tout en faisant revivre la boulangerie de quartier comme dans le passé. Recréer un espace communautaire qui évoque le partage et la générosité.

« Je veux surprendre les gens par la qualité des produits artisanaux, et ainsi partager le plaisir du bon. »

L’Amour du Pain est reconnu pour la qualité et la saveur de ces produits à travers le Québec. À Boucherville, les gens font la file pour y manger des produits frais et chauds qui sortent du four presqu’à toutes les heures!

Grâce aux longues fermentations de pâte et à la qualité du levain, les produits de L’Amour du Pain sont parmi les  meilleurs au niveau du goût, des arômes, et de l’alvéolage. Ce temps de repos d'au moins 24 heures facilite la digestion du gluten.

Mais ce n’est pas seule qu’Evelyn achète l’Amour du Pain en 2014. Elle a formé un groupe d’actionnaires qui se complètent à merveille. Des avocates, des professionnels du marketing, de l’immobilier et des boulangers. Ce sont toutes des personnes épicuriennes qui ont à cœur ce qu’une boulangerie peut offrir aux gens ; des produits de qualité qui procurent un réel bénéfice au niveau nutritionnel.

Quels sont vos projets futurs ?

« L’Amour du Pain, c’est du bonheur au quotidien transmis par des passionnés de la boulange et de la boustifaille. Nous continuons à innover et à nous réinventer à travers une grande variété de pains, viennoiseries et pâtisseries. »